La voie de l’écoféminité au service du couple conscient

couple conscient

Dans un monde en plein éveil, nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à nous ouvrir à d’autres manières de penser, de vivre, d’aimer. Dans cette démarche, le couple est une véritable voie initiatique. Parallèlement, les femmes sont de plus en plus conscientes de leur place dans ce monde et de leur pouvoir à se réapproprier. Ce sont d’ailleurs très souvent elles qui initient le changement au sein des relations amoureuses. En cela, l’écoféminité peut permettre aux couples de marcher sur la voie de l’amour conscient et ainsi devenir acteurs du changement, dans leur vie et dans le monde. Quoi, pourquoi, comment ? C’est ce que je vous propose de comprendre en vous plongeant dans les profondeurs de cet article…

Attention ! Si vous le lisez jusqu’au bout, beaucoup de choses dans votre vie risquent de se métamorphoser !

NB : je me base ici sur le couple hétérosexuel car ce n’est que mon humble expérience, mais tout le monde, quelle que soit son orientation, pourra y trouver des pépites 🙂

L’écoféminité, c’est quoi et pour qui ?

L’écoféminité est une voie de transformation qui s’adresse à toute femme consciente qui cherche à reprendre sa place. Que ce soit dans sa vie et son corps de femme, dans son couple et ses relations, dans son environnement… Grâce à ce chemin initiatique qui s’appuie sur neuf principes fondamentaux, la femme consciente peut se relier à son essence profonde et tout simplement retrouver sa place dans le monde pour y apporter sa contribution.

La voie de l’écoféminité n’est pas une lutte mais un moteur de changement. Ce n’est pas seulement un concept, c’est une véritable médecine pour Soi et le Monde, une source de création et de réalisation. C’est quelque chose qui se vit et s’intègre au quotidien. C’est un retour profond à Soi, c’est revenir en sa maison (« eco » vient de « Oikos » : maison). Au fond, c’est une philosophie de vie, qui rassemble les enjeux de la création d’un nouveau monde (cf Mon chemin vers l’écoféminité…).

Dans cet autre monde, les femmes ont retrouvé leur souveraineté et le pouvoir sur leur corps. Le patriarcat n’est qu’un lointain souvenir et la sexualité est un acte sacré de connexion au divin et entre deux Êtres. Leurs corps sont libérés de tout diktat et elles ont appris à l’honorer. Elles sont pleinement connectées au Vivant et à la sagesse de la Nature, si bien que tous les êtres humains ont retrouvé leurs pouvoirs de guérison.

La santé n’est plus objet de peur, ni de commerce ou de quelconque manipulation. Elle est comprise par tous, et ce de manière holistique : corps, âme, esprit. La Terre est à nouveau sacrée et honorée, et chacun se sait faire partie d’un Tout. Les couples s’aiment autrement et l’union du Masculin et Féminin en chacun se reflète sur le Monde. Chaque Être se réalise et co-crée de manière consciente avec ses frères et sœurs. On réapprend à rêver et on manifeste, ensemble, ce monde de paix et d’amour pour les générations futures.

Ce changement, il commence maintenant. De nombreuses femmes ont envie de recontacter leur puissance et de créer ce nouveau monde. Certaines le font déjà, nous y sommes. Les neuf principes qui composent la voie de l’écoféminité sont les bases de cette transformation, individuelle et collective. Les trois premiers, reliés à la matière, pour ancrer sa présence sur Terre : sagesse du cycle, honneur du corps et intelligence du vivant. Les trois suivants, pour un éveil et une ouverture du cœur, qui relie à Soi et ce qui nous entoure : écologie intérieure, relation à la nature, sororité. Enfin, les trois derniers, pour une conscience qui s’ouvre et permet l’expansion de notre Essence féminine sur le Monde : intégration environnementale, médecine personnelle, cocréation consciente.

Pour aller plus loin : Femme Initiatrice, les clés pour révéler sa puissance féminine

En quoi l’écoféminité est une voie d’épanouissement du couple ?

Toute transformation individuelle se reflète également autour de nous. Une femme qui se réapproprie son corps permet également de libérer ses relations amoureuses de vieux schémas sociétaux et transgénérationnels, comme le patriarcat. Il en résulte alors une vie amoureuse beaucoup plus saine, pour les deux partenaires. En apprenant à connaître et aimer son corps, la femme consciente reprend sa place et reçoit enfin l’amour et le respect qu’elle mérite. De son côté, l’homme est témoin d’une toute autre réalité et remet en question ses conditionnements. Il guérit lui aussi, et prend part au changement.

En tant que femme, nous avons encore tellement à apprendre sur nous-même, alors imaginez les hommes ! Comment devraient-ils comprendre, par exemple, que nous sommes des êtres cycliques, si nous n’abordons jamais le sujet du cycle menstruel ? Combien de femmes ont déjà expliqué à leurs partenaires comment leur corps et leurs émotions fonctionnaient ? Combien osent dire que la sexualité purement mécanique (et complètement patriarcale, qu’on se le dise) ne leur convient pas ? En marchant sur la voie de l’écoféminité, chaque femme peut permettre aux hommes de marcher à leurs côtés. Ils apprennent et évoluent ensemble, parce que l’espace se crée pour cela.

Peu à peu, les blocages s’effacent et chacun est de plus en plus épanoui dans la relation. Le fameux équilibre de nos polarités masculine et féminine à l’intérieur de nous se reflète vers l’extérieur. Plus la femme devient consciente d’elle-même et de sa place sur Terre, plus elle permet à son partenaire de la suivre, pour avancer à deux. La communication se fait de manière beaucoup plus fluide et naturelle, chacun se libère de ses masques et ses blessures, le couple est soudé comme jamais, relié à différents niveaux. Il entre dans une intimité toujours plus profonde.

Imaginez, si toutes les femmes du monde pouvaient se sentir pleinement en sécurité dans leur relation. Libre d’être elles-mêmes et d’exprimer leur Essence si merveilleuse. Imaginez, si le Masculin noble reprenait sa place également. Tous ces hommes qui peuvent être là, acceptant de guérir aussi profondément, soutenant et honorant le Féminin au lieu d’essayer de le dominer… Toutes ces unions qui pourraient rayonner d’amour sur la Terre !

La femme est un pont vers la conscience. Elle a le pouvoir de réveiller en l’homme son Être profond, sa sensibilité, le lien à son âme et à la Source. Elle est la gardienne du Vivant, du Sacré, de l’Amour. Ensemble, ils peuvent faire de la magie. Leur médecine est unique, leur union est sacrée et créatrice. Ils laissent leur empreinte sur Terre et apportent leur plus belle contribution au Monde.

couple conscient

Comment intégrer l’écoféminité dans sa vie amoureuse ?

Le secret pour pouvoir l’amener dans le couple, c’est d’abord de l’intégrer en Soi. L’écoféminité se vit à travers nous, et cela permet ensuite la diffusion son essence autour de nous. Je dirais même plus, cela nous permet de diffuser notre Essence à nous, femmes, sans aucune limitation. Il est temps de reprendre notre place, dans une société qui nous a complètement opprimées. Et cela passe aussi par le couple ! Nous n’en sommes pas forcément conscientes, mais il y a des centaines de générations avant nous qui ont engrammé des schémas dans leurs cellules, que nous répétons encore aujourd’hui…

L’une des choses qui revient souvent et peut nous empêcher de nous affirmer pleinement dans notre couple, c’est la peur d’être jugée. La peur de « passer pour une sorcière », d’être « trop perchée », « hystérique », « complètement folle » … Et il n’y a rien de mal à cela. Ces constructions sont basées sur des faits réels et notre cerveau primitif cherche à nous protéger. Certes, le génocide des sorcières, par exemple, a eu lieu il y a quelques temps déjà… Pour autant, il affecte encore notre subconscient, d’où l’association « peur d’être jugée » = « peur de mourir ». Se libérer des peurs et des mémoires trans générationnelles est donc une étape indispensable pour accompagner son partenaire et son couple sur la voie de l’écoféminité.

Mais la question qui peut se poser, c’est « va-t-il me suivre ? ». En réalité, tout est question de Foi. En soi, évidemment (se libérer de la peur du jugement y contribue donc largement)… Mais aussi en son partenaire et en son couple. Suis-je capable de croire assez en nous pour m’autoriser à être pleinement moi-même ? Est-ce que j’ai assez confiance en mon partenaire pour qu’il accepte d’entrer dans mon monde ? Je vois beaucoup de femmes merveilleuses qui ne sont pas soutenues par leur conjoint dans leurs activités « de sorcière » ou simplement sur leur chemin de guérison et qui, forcément, en sont affectées. Alors je les invite à se poser cette question : « s’il n’est pas (encore) capable de rentrer dans mon monde, est-ce que c’est vraiment la personne qui me correspond aujourd’hui ? ».

Voir le guide 7 clés pour aligner ta vie amoureuse à ton Essence

Bien évidemment, le chemin se fait à deux. Le partenaire peut être réfractaire au début, puis il s’ouvre peu à peu. Quel est le secret ? Recontacter l’initiatrice en nous et l’assumer pleinement. Je le dis souvent : les hommes n’attendent que ça ! Nous avons un immense pouvoir logé en nous, nous sommes toutes des initiatrices ! Lorsque nous comprenons cela, alors nous autorisons notre partenaire à venir goûter au plus doux des nectars et s’ouvrir à un autre monde.

S’aimer autrement, le début d’un changement profond de paradigme

Finalement, emprunter la voie de l’écoféminité permet de construire les bases de relations saines pour Soi et pour le Monde qui nous entoure. Ainsi, l’équilibre au sein d’un couple peut se restaurer peu à peu, se maintenir dans le temps et se diffuser à plus grande échelle. Le couple est une entité à part entière, il est indispensable de l’écouter et d’en prendre soin. C’est un choix de le faire, comme de ne pas le faire. J’aime l’idée de respecter son couple comme l’on pourrait respecter l’ensemble du Vivant au sein d’un écosystème. Et si on s’aimait de manière écologique ?

Nourrir l’écologie d’un couple c’est aussi cultiver sa résilience. Combien de couples traversent des évènements douloureux, voire tragiques ? Beaucoup. Combien arrivent à se relever et en ressortir grandis, plus solides que jamais ? Trop peu encore, malheureusement. Pourtant, un autre monde est possible. L’amour entre deux êtres n’est-il pas plus puissant que n’importe quelle autre solution ? Apprenons seulement à révéler tout ce potentiel et à faire du couple un chemin initiatique…

Un chemin vers Soi, un chemin vers l’autre, un chemin vers une nouvelle Terre. C’est en s’ouvrant au champ des possibles que le couple crée sa propre médecine. Il s’initie à une sagesse et un fonctionnement qui est sien et qui peut transformer le Monde. Il crée son propre langage, les partenaires explorent leurs liens autrement, goûtent à une sexualité plus consciente et créatrice… L’énergie qu’ils vibrent ensemble se transpose dans le monde tangible et se diffuse tout autour d’eux. Ils apprennent à l’utiliser et la diriger de façon consciente, pour co-créer une nouvelle réalité.

A travers l’existence de leur couple, deux Êtres qui s’aiment dans cette conscience célèbrent la Vie. Chaque jour, ils rendent honneur au Féminin et au Masculin, ils renouent avec le caractère sacré de l’Amour. Ils célèbrent leurs corps, leur lien à la Terre, à la Nature, au Vivant… Ils prennent soin d’eux et de leur union comme de tout ce qui les entoure. S’ils décident d’accueillir une petite âme au sein de leur foyer, ils donnent naissance autrement, dans le plus grand respect du Tout. Ils se reconnectent aux cycles de la Vie, ils honorent le Divin en eux, ils répandent leur Essence et partagent leur Amour partout où ils vont.

Conclusion : changer le monde à travers le couple ?

La voie de l’écoféminité, intégrée en conscience, peut donc être au service d’un couple conscient et créateur d’une nouvelle réalité. Ces couples conscients fleurissent de plus en plus, en réponse à l’éveil et la guérison du Féminin qui est en cours… Et c’est tant mieux ! Le monde a réellement besoin de ces Êtres qui apprennent à s’aimer autrement, à guérir ensemble, à honorer la Vie, la Terre, l’Amour.

Je terminerai cet article en rappelant que ce n’est pas une voie sans embûches, sans douleurs, sans échecs. D’où l’importance de se faire accompagner sur ce chemin. Mais le dernier enseignement que j’ai eu l’honneur de recevoir grâce à mon couple, c’est que l’Amour n’est pas à notre service… Ce sont nos âmes qui sont au service de l’Amour. Et en acceptant de se déposséder de tout conditionnement, le couple conscient se mettra alors lui-même au service de l’Amour et de bien plus Grand que lui.

Qu’en pensez-vous ? Dites-moi en commentaire si cet article vous a plu et partagez si vous voulez diffuser ce beau message autour de vous 🙂

Charline Robert
Charline Robert

Créatrice de la voie de l'écoféminité ©, j'accompagne les femmes conscientes et sensibles à retrouver leur nature profonde et originelle, grâce à une approche libératrice et transformatrice. Je leur permet d'oser révéler leur essence féminine sans limitations et de reprendre leur place dans tous les domaines de leur vie, plus particulièrement en amour...

En savoir plus

Retrouve-moi sur les réseaux :

Pour être informée des prochains articles :

A lire aussi …

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.